Argile ou bâche ?

Derniers articles

Voilà une expression de langue française bien curieuse !

Le sud de la France et de l'Europe ressentent les effets de la dés

Pour limiter les effets du changement climatique, plantons.

ChristopheBernier
Chantier de création de lavogne à Fabrègues (Hérault) sur substrat argileux. Cliché : C. Bernier, 2016

Quel matériau utiliser pour étanchéifier un bassin ?

 

La meilleure solution technique pour aménager un bassin qui tienne l'eau, reste encore de l'implanter... sur un substrat déjà imperméable.

Pour cela, il n'existe qu'une seule solution fiable : choisir un emplacement où le sol est déjà étanche. Cela peut être sur une roche mère non fissurée, ou sur un sous-sol constitué d'argile pure (sans cailloux ni sable).

Comme solution alternative, votre site d'implantation devra être alimenté par une source permanente, ou le cas échéant par une nappe phréatique affleurante.

Vous êtes nombreux à vous demander si le colmatage à l'argile ou si l'utilisation de membranes benthonitiques suffit à rendre étanche un bassin. Sans ambiguïté, la réponse est évidente, c'est NON !

Ajouter de l'argile à un sol non argileux ne sert absolument à rien. Abandonnez l'idée d'une étanchéité naturelle de bassin sur substrat sablonneux, sur des roches fissurées ou poreuses.

Dans ce cas de figure, seule une étanchéité artificielle, par la mise en place d'une membrane EPDM, d'un cuvelage en résine ou en mortier hydraulique hydrofuge vous permettra de palier durablement à un sol perméable.

Et ne croyez pas que l'étanchéité de ce type de bassin restera éternelle :

  • les membranes sont sensibles à la perforation (déchirures accidentelles ou actes de malveillance), aux rongeurs (ces derniers ne peuvent s'empêcher de creuser des galeries partout dans le sol) et autres animaux munis de griffes (chiens) ou de défenses (sangliers),
  • les cuvelages sont vulnérables aux mouvements de terrain et l'apparition de micro-fissures finit toujours par arriver, même après une dizaine d'années sans problème.

 

L'apport d'argile livrée en vrac est une solution réservée uniquement aux chantiers de génie civil. Pourquoi ? Parce que les emprises de chantier doivent permettre l'accès d'une pelle mécanique (d'au moins 8 tonnes) et de camions pour les livraisons d'argile (au moins pour des 8x4). Sachez qu'avec 30 tonnes d'argile (soit la capacité maximale d'une semi-remorque de 45 tonnes à charge), vous ne pourrez pas étanchéifier plus de 30 m2 de bassin. En effet, une couche de 50 centimètres d'épaisseur devra être posée pour garantir une bonne étanchéité. De plus, cette technique nécessite un compactage mécanique de l'argile tous les 15 à 20 cm d'épaisseur. Enfin, cette technique n'est envisageable que sur des sols contenant déjà une proportion non négligeable d'argile (30% minimum).

 

Pour terminer, rappelons que les bassins sur substrat argileux restent généralement turbides... l'argile étant composée de particules si fines qu'une infime quantité en suspension suffit à maintenir une eau trouble. Donc si vous souhaitez un bassin d'eau transparente, vous n'aurez d'autre choix que d'envisager une étanchéité artificielle.

 

Nota-Bene : la société HELICE ne vend pas d'argile en vrac. Pour vous faire livrer de l'argile en vrac, veuillez vous rapprocher des entreprises de génie civil ou de terrassement de votre région.

Ajouter un commentaire

Un engagement inscrit dans la durée