Chantier de débroussaillement des Belvédères de Navacelles, à Blandas (Gard)

Archives

Derniers articles

Les baignades écologiques et autres piscines naturelles sont à la m

De tous temps, l'humanité à utilisé le bois comme matériau traditio

Nous garantissons une production absolument sans bois d'œuvre puisq

ChristopheBernier
Photomontage d'une placette de suivi des pelouses, avant et après débroussaillement

Nous avons réalisé en décembre 2015 pour le compte du Conseil Général du Gard, deux semaines de débroussaillement manuel de pelouses enfrichées de l'Espace Naturel Sensible Départemental des Belvédères de Navacelles, sur la commune de Blandas.

Ces pelouses caussenardes riches en insectes patrimoniaux et en plantes endémiques de la région des Grands Causses sont en voie de disparition, du fait de leur colonisation par le Buis.

Le Buis est un arbuste à croissance lente mais qui parvient à coloniser des milieux arides et qui préfigure le retour de la forêt. La biodiversité caussenarde étant concentrée dans les milieux ouverts (pelouses, rochers, falaises), la réouverture progressive des surfaces de pelouse s'avérait particulièrement importante à réaliser.

Sur cet ENSD, vole un papillon menacé de disparition en Languedoc : le Moiré provençal Erebia epistygne. La dernière population présente en France, à l'ouest du Rhône, se site sur la Causse de Blandas. Ce papillon se développe sur des pelouses les moins embroussaillées et les plus rocailleuses dans lesquelles pousse la plante-hôte des chenilles, la Fétuque marginée Festuca marginata.

Nous réaliserons prochainement le broyage et l'évacuation des arbustes coupés sur le site, afin de ne pas générer un enrichissement du sol que pourrait générer le compostage de broya et des branchages sur place. Les feuilles compostées de Buis sont par ailleurs réputées être l'un des meilleurs composts et il était autrefois (c'est à dire avant l'avènement des engrais chimiques) très recherché par les jardiniers et les maraîchers.

Ajouter un commentaire

Un engagement inscrit dans la durée